Colloque « Art brut, Identité et droits des artistes » – 15 Octobre 2019. Crédits : Gaël Dufrène, Moteur 1,25 litre à injection mécanique de méthanol (détail), 1987, photo © Patrice Bouvier, Courtesy Egart  —  Graphisme : www.g-et.info

Colloque « Art brut, Identité et droits des artistes »
15 octobre 16H30/21H – Auditorium de l’ADAGP

L’ADAGP accueille dans son auditorium le Colloque « Art brut, identité et droits des artistes » organisé par le Fonds de dotation #ArtSansExclusion et l’association EgArt en partenariat avec le magazine Artension et le parrainage du ministère de la Culture. Une sélection de la collection #ArtSansExclusion y sera exposée à cette occasion. 

Le monde de la recherche se penche depuis peu sur le statut des artistes «bruts ». Cet intérêt nouveau pour l’identité de ces créateurs hors normes interroge l’histoire de l’art. Il pose aussi la question du respect de leur droit d’auteur et les conditions de leur visibilité dans la société civile et le monde de l’art. La parole sera donnée aux artistes eux-mêmes, aux historiens, aux critiques d’art, aux juristes et aux acteurs du monde médico-social sur la question de la signature, de l’identité, du récit biographique et du respect des droits des artistes. (Les interventions seront filmées et les contributions feront l’objet d’une publication (2020).)

Programme

Accueil : 16H30.

1/ Ouverture : 17H (précise). Créateurs d’art brut et droit d’auteur

  • Maryline Laplace (sous réserve), ministère de la Culture, coordination des politiques culturelles et de l’innovation
  • Marie-Anne Ferry-Fall, directrice générale, Fanny Duteil, experte et juriste
  • Fabrice Henry, président du fonds de dotation #ArtSansExclusion
  • Eric Chenut, vice-président délégué de la MGEN
  • Bernadette Grosyeux, Présidente d’EgArt. Charte éthique et soutien des créateurs hors-normes. Du monde des institutions médico-sociales au marché de l’art.

2/ Histoire de l’art brut, signature en droit et dans les faits (en images)

L’artiste dit « brut » est présumé faire de l’art sans le savoir. Or, de nombreux exemples montrent que le droit d’auteur le concerne aussi. Les droits de certains artistes bruts sont aujourd’hui gérés par l’ADAGP. Fidèle à son histoire polémique, le concept d’art brut soulève, dans le domaine juridique, des questions pertinentes pour tout le champ artistique.

  • Préliminaire : Martine Lusardy, directrice et auteure. Retour sur le rôle historique de La Halle Saint-Pierre
    ***
  • Déborah Couette, historienne d’art (Paris I), spécialiste de l’art brut
  • Céline Delavaux, docteure en littérature, spécialiste de l’art brut. A publié aux éditions Palette « Art brut un fantasme de peintre ».
  • Marie-Hélène Vigne, avocate spécialisée dans le droit de la propriété intellectuelle et auteure de  « Les procès de l’art » avec Céline Delavaux.

3/ Récit biographique et identité. Quelle parole pour les artistes ?

  • Introduction par Denis Stokkink, président de Pour la Solidarité
  • Hervé Di Rosa, artiste. Discours sur les œuvres et identité. Eléments de réflexion.
  • « André Robillard », par Françoise Monnin, historienne d’art et critique
  • Intervention des artistes: Gaël Dufrène (EgArt/ Collection de l’Art brut, Lausanne), Natacha Guiller, Leila Delasalle …

19H30. Débat et conclusion (par Denis Stokkink)

20H45. Cocktail

Exposition de la collection #ArtSansExclusion

Une quinzaine d’oeuvres de la collection itinérante constituée par le fonds de dotation #ArtSansExclusion a été sélectionnée pour accompagner le colloque. Cette collection comprend des artistes et créateurs inconnus mais aussi des artistes déjà présents dans les grandes collections publiques ou privées : Gaston Chaissac, Anna Zemánková, Josef Hofer, André Robillard, Joseph Vignes (dit Pépé Vignes), Janko Domsic, Marilena Pelosi, Miriam Cahn, Gael Dufrène, Grégoire Koutsandréou, Claire Lancien, Hélène Fontana, Leila Delasalle, Jérôme Turpin, François Peeters, Wytze Hingst.
La collection #ArtSansExclusion a pour vocation de circuler en France et à l’étranger, mise à disposition des institutions culturelles, des collectivités territoriales, des mutuelles ou du monde de l’entreprise. L’objectif, artistique autant que pédagogique est de faire progresser la réflexion sur les liens entre création et handicap. Mais aussi de contribuer au débat critique actuel autour des mutations et jeux d’influences qui se nouent entre le champ de l’art brut et celui de l’art actuel.

Annexe

Lancement d’un groupe de travail sur la diffusion d’une Notice Biographique type en direction des art-thérapeutes, psychiatres et responsables d’institutions médico-sociales, artistes. Par l’association EgArt et l’atelier Couleurs et Création du centre de La Gabrielle.

Télécharger le programme

Auditorium de l’ADAGP

11, rue Duguay Trouin – Paris 6°
M° Notre-Dame des Champs ou Saint-Placide

Les inscriptions sont closes.

Avec le soutien du Fonds de dotation #ArtSansExclusion

Logo Inter Invest
Logo Matmut
Ministère de la Culture
ADAGP
Artension
2019-10-09T16:44:54+02:0026 juillet 2019|Actualité, Evénement|