Loading...
Sorties d’atelier2019-05-23T21:50:22+01:00

Collectionnez ! Soutenez les artistes

Trois fois par an dans cette galerie virtuelle, EgArt met en ligne une sélection d’oeuvres réalisées par les artistes au travail ou jamais montrées. Cliquez sur l’image pour connaître les détails et le prix de l’oeuvre.
Une présentation des oeuvres peut être organisée à la demande. Contactez-nous sur contact@egart.fr

Hélène Fontana

Hélène Fontana. Photo DR

© Photo DR

Née en 1956 à Marseille, Hélène Fontana se forme à l’école des beaux-arts de Dijon, de Lyon et d’Aix-en Provence. Contrainte de gagner sa vie rapidement, elle devient conseillère en économie sociale. Ce n’est que trente ans plus tard, à la suite d’événements douloureux qu’elle reprend le chemin de création dans le cadre d’un atelier accompagné.
Elle entreprend un travail sur la Mémoire et le souvenir des membres de sa famille exterminés durant la seconde guerre mondiale « une direction que j’avais déjà explorée aux Beaux-Arts sous forme de sculptures et d’installations, et qui resurgit depuis deux ans dans le dessin, la peinture et le monotype.
> Lire la suite

Natacha Guiller (SNG)

Natacha Guiller. Photo Michèle Franza

© Photo Michèle Franza

Née en 1989, Natacha Guiller grandit dans un village de Vendée. Très tôt, elle multiplie les pratiques artistiques, peinture, photographie, dessin, danse, cirque, modelage, pliage, musique, chant, piano… Elle achève de façon fragmentée sa scolarité et connaîtra au cours de sa vie de nombreux et lourds épisodes d’hospitalisation.
Après le collège, elle suit une formation en arts appliqués et s’installe à Paris après son baccalauréat. Elle passe un BTS Textile Design de Mode à l’ESAA Duperré et un DMA Fresque mosaïque à l’ENSAAMA Olivier de Serres.
> Lire la suite

(extraits de la série Lady Bruton)
« Du Brouillon sur les dires de Lady Bruton à Horatiu dit « Peter »’s all story, rien n’indique à qui ose vagabonder sur la toile en accordéon, le début ou la fin d’une histoire, composée toutefois de vignettes qui agencent de manière ordonnée et absurde des fragments de récit à l’encre qui nous embarquent vers nulle part de connu. L’inquiétante étrangeté qui règne dans les cases de ce plateau d’histoire sans fin naît de l’itinérance de deux personnages insondables, dont le quotidien s’argumente en collages et phylactères par des lucioles d’angle, des remarques hors contexte (il n’y en a pas). Enfin, des détails graphiques discrets mais parasitaires laissent entrevoir une bien plus vaste épopée que ce que ces plans zoom relatent des deux protagonistes, et que le destin ne fera donc jamais se rencontrer. ». Natacha Guiller

Grégoire Koutsandréou

Grégoire Koutsandréou. ©Egart

© Photo Egart

Grégoire Koutsandréou est né en 1985 et vit à Bordeaux. Depuis ses premières créations en 2004, il peint à l’acrylique de petits formats sur toiles sans châssis. Il reproduit à l’infini, à l’aide d’une martrette, un pinceau très fin, un micro-motif qui forme un rideau dense sur lequel évolue une silhouette qu’il a nommée « Szäp ».
Son propos ni son univers graphique et pictural ne varient. Il inscrit sur ses toiles le motif récurent de calendriers du futur toujours calculés mentalement, des cartes de départements ou de pays qu’il mêle au nom latin des fleurs.
> Lire la suite

Jean-Charles Sankaré

Jean-Charles Sankaré. Photo P. Bouvier

© Photo P. Bouvier

Né en 1961 à Bamako au Mali, Jean-Charles Sankaré vit à Paris. Il travaille comme carreleur dans le sud de la France jusqu’à son arrivée à Paris en 1996. Il devient décorateur pour le dramaturge et homme de théâtre Armand Gatti. L’année suivante, il réalise ses premières peintures. Pendant près de dix ans il vend ses œuvres dans la rue jusqu’à ce que la galerie Artes à Barbizon décide de lui consacrer une exposition en 2016. L’année suivante, il participe à l’exposition Arts singuliers à Moret-sur-Loing.
Il s’appuie « sur une technique où se mêlent à l’envi matériaux dédiés aux arts plastique et matériaux professionnels que le peintre détourne à son profit.
> Lire la suite

Leila Delasalle

Leila Delasalle. © Courtesy de l’artiste

© Courtesy de l’artiste

Née en 1976 en Normandie, Leïla Delasalle est autodidacte. Inspirée par la découverte de vieux magazines, elle développe dès la fin de l’enfance une pratique du collage mêlé à toutes sortes de mediums improvisés comme le café ou le brou de noix qu’elle mélange à l’acrylique…
Atteinte d’une grave maladie neuromusculaire qui ne sera diagnostiquée qu’en 2012, elle décide de se consacrer entièrement à la peinture. Elle travaille de façon intense et fait surgir un monde de personnages vifs et colorés.
> Lire la suite