Guide des bonnes pratiques pour l’écriture de la notice biographique des artistes en situation de handicap mental ou psychique, parution automne 2021. Guide/Conception graphique : David Valy

Comment écrire la notice biographique des artistes fragilisés ? Egart publie un guide

On relève des malentendus dans l’écriture des notices biographiques et des cartels des artistes d’art brut en général et des artistes en situation de handicap psychique ou mental en particulier.

Sans doute pour des raisons liées aux conditions d’invention du concept d’Art brut par l’artiste et théoricien Jean Dubuffet, il n’est pas rare que cette notice biographique soit rédigée de façon à mettre d’abord en avant la maladie, la singularité d’une trajectoire de vie difficile, voire dramatique. Une réalité due en partie au fait que Jean Dubuffet dans les Cahiers de l’art brut a fait écrire de nombreux médecins, d’où une vision (psycho)-pathologique qui a pu s’installer comme une norme.
Un des effets collatéral est que, la plupart du temps, la lecture d’une notice biographique dramatisée passe en premier pour ces créateurs, avant même de considérer leur œuvre. Pourquoi serait-il si important de connaître la maladie d’un artiste immédiatement avant de voir son œuvre ?

► Un des buts de ce Guide est de faire évoluer les pratiques afin de permettre à ces créateurs d’accéder à la reconnaissance, au même titre que les artistes ordinaires (!) sur des critères fondés uniquement sur la qualité de l’œuvre et non sur la maladie. Ce Guide est aussi l’occasion de rappeler l’importance de donner la parole aux artistes. 

Ce Guide de bonnes pratiques pour l’écriture de la Notice biographique des artistes en situation de handicap – parution automne 2021 – fait suite au colloque Art Brut, Identité et Droits des artistes qui s’est tenu à l’ADAGP le 15 octobre 2019, organisé par Egart et le Fonds Art Sans Exclusion sous le parrainage du ministre de la Culture et ouvert par sa représentante, Maryline Laplace. Il s’inscrit dans la continuité du Programme européen Art for All (2014), du texte fondateur «A qui appartient l’œuvre d’art » (2012) signé par Bernadette Grosyeux présidente d’Egart, et de la Charte éthique (2010) rédigée par Egart pour la défense du droit des créateurs porteurs de handicap psychique ou mental.

La parution du Guide à l’automne 2021 sera l’occasion d’une table ronde qui se tiendra le jeudi 18 novembre au siège de l’ADAGP à Paris. Réservation obligatoire par mail à : contact@egart.fr

Partager cette page